FEP - Fédération d'Entraide Protestante > Actualités > Thématiques > Accueil de l’étranger > Un partenariat en faveur des personnes âgées souffrant de pathologies psychiatriques

Un partenariat en faveur des personnes âgées souffrant de pathologies psychiatriques

article_unitépsy_MB_juin2013

La Fondation Arc-en-Ciel et l’association hospitalière de Franche-Comté (AHFC) viennent de signer une convention officialisant un partenariat inédit entre le secteur de la prise en charge de personnes âgées dépendantes et celui des soins psychiatriques.

Depuis bien longtemps, ces deux structures, chacune de son côté, constataient le manque de possibilités d’accompagnement pour des personnes vieillissantes atteintes de pathologies psychiatriques.

Une réponse inédite en France
« L’espérance de vie augmentant, les malades atteints de troubles psychiatriques vieillissent aussi, chez eux ou dans les structures sectorisées et, lorsqu’ils atteignent le troisième âge, la question de leur  » dernier lieu de vie  » se pose » explique Jean-Patrice Peugeot, président de la Fondation Arc-en- Ciel. « Jusqu’ici, au mieux, on ne pouvait proposer à ces personnes qu’un séjour en EHPAD  » classique « , voire dans les unités de vie spécialisées Alzheimer, solution guère adaptée aux besoins des malades et lourde à porter pour les équipes. »
Avec l’ouverture des nouveaux locaux de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes « la Maison Blanche » à Beaucourt en septembre 2012, la Fondation Arc-en-Ciel et l’AHFC ont pu apporter une réponse à cette situation en créant une unité spécifique, dédiée aux personnes âgées souffrant de pathologies psychiatriques. Une première sur le territoire national.
« L’objectif affiché est de réduire ou d’éviter des hospitalisations répétées de ces résidents pour des pathologies psychiatriques qui sont stabilisées » précise Jean-Patrice Peugeot. Hospitalisations qui sont bien sûr le plus souvent sources de stress et de souffrance psychique.

Formation du personnel de l’établissement
Grâce au concours de l’AHFC, la Maison Blanche bénéficie d’un temps de vacation d’un médecin psychiatre présent dans l’établissement une fois par semaine et de la présence 7j/7 d’une infirmière en psychiatrie. Les équipes soignantes de la Maison Blanche ont pu également suivre une formation spécifique au pavillon Henri Ey à Bavilliers, géré par l’AHFC. Le projet a reçu le soutien de l’Agence régionale de santé de Franche-Comté.
Depuis le 1er janvier 2013, tout est mis en oeuvre pour permettre le meilleur accompagnement possible des 14 résidents de la nouvelle unité et pour assurer que l’adaptation de ceux-ci à leur nouveau lieu de vie se passe dans de bonnes conditions.

 

Clare Jamet
Responsable communication de la Fondation Arc-en-Ciel

Source : Médico-social, Proteste n°134, juin 2013

Sur le même thème

Délit de solidarité : le guide

Le collectif Délinquants solidaires, est très impliquée, publie son guide sur le délit de solidarité. Un outil pour se mobiliser [...]

POURQUOI S’ABONNER A PROTESTE ?

Proteste est une revue trimestrielle, éditée par la Fédération de l’entraide protestante. Cette revue de 28 pages est proposée sur [...]