DomCare : un service innovant

photo initative
Olivier Frézet (à gauche) présente DomCare à la Ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie Michèle Delaunay, venue fin 2012 au « Relais » pour découvrir ce projet novateur.


DomCare est une nouvelle branche de la Maison de Santé Protestante Bordeaux-Bagatelle, dont l’objectif est de permettre l’accompagnement à domicile des personnes âgées dépendantes, d’éviter les ruptures des parcours de soins et de vie, en se concentrant sur l’environnement et les aidants.

DomCare se décompose en trois axes : deux services (le service de soins à domicile et « Le Relais », hébergement temporaire pour personnes âgées), deux métiers (coordination des assistantes sociales et des psychologues), et des projets qui métissent différents secteurs (sanitaire, médico-social et social) et décloisonnent les structures sanitaires, médico-sociales et le domicile. Les dispositifs s’adaptent aux besoins des personnes âgées dépendantes, et non l’inverse !

Le rôle essentiel des aidants
Afin d’éviter les ruptures brutales entre les structures de soins et le domicile, la prise en compte de l’environnement relationnel du patient est essentielle : les voisins, les amis et la famille. Car ce sont ces aidants, ces « autres » qui porteront et supporteront la personne en perte d’autonomie, au risque d’endurer stress et dépression. Notre action cherche donc à les soutenir. Sans cela, les conséquences peuvent être dramatiques : dans le domaine de la pathologie Alzheimer par exemple, un tiers des aidants décède avant la personne malade !
Pour prévenir ces situations, nous avons mis en place deux projets innovants tournés vers l’extérieur et les aidants : une « cellule urgence nuit » et une « cellule d’aide et de soutien à domicile ».

Cellule urgence nuit
A défaut de trouver des solutions rapides sur le domicile, cette cellule s’adresse aux personnes entrant aux urgences et ne nécessitant qu’une action ponctuelle, suite par exemple à une chute ou une fracture sans conséquences graves. La nuit, un binôme aide-soignant/infirmier permet de rassurer la personne et de répondre, en fonction du projet de soins, à sa volonté de rentrer chez elle. Cette équipe permet d’éviter un séjour aux urgences, si l’évaluation médico-soignante conforte la sortie.
Le lendemain matin, une autre équipe prend le relais, composée d’une aide-soignante et d’une infirmière qui est chargée de la coordination des soins, de l’alerte à donner au médecin généraliste et de préparer un relais soignant. Nous rajoutons une auxiliaire de vie pour aménager le domicile, préparer le repas ou aller faire les courses en fonction de l’absence des aidants.

Cellule d’appui et de soutien à domicile
Elle trouve son origine dans la place des aidants, leurs difficultés devant la dépendance d’une personne. Nous pensons à la fille de telle personne âgée qui utilise la consultation médicale de sa mère pour se déverser de tous ses maux auprès du médecin qui lui-même est peut-être dépassé ; à telle autre qui n’a personne vers qui se tourner pour exprimer ses difficultés et dont l’équilibre commence à s’effriter car elle s’occupe de sa mère dépendante continuellement…
L’équipe est constituée d’un technicien coordinateur d’aide psycho-sociale aux aidants (TCAPSA), d’un ergothérapeute, d’une assistante sociale, d’une psychologue et d’une secrétaire. En première ligne, le TCAPSA, alerté par le médecin, un paramédical, la famille directement ou l’équipe de la « cellule urgence nuit », va donner une place à cet aidant, une reconnaissance, des conseils et, surtout, il restera le référent de la situation dans le temps. Là encore, le lien direct avec le médecin généraliste, pierre angulaire du système, est assuré.

 

 

Olivier Frézet
Directeur de DomCare
Maison de Santé Protestante Bordeaux-Bagatelle

Source : Initiative, Proteste n°135, octobre 2013

 

Sur le même thème

Délit de solidarité : le guide

Le collectif Délinquants solidaires, est très impliquée, publie son guide sur le délit de solidarité. Un outil pour se mobiliser [...]

POURQUOI S’ABONNER A PROTESTE ?

Proteste est une revue trimestrielle, éditée par la Fédération de l’entraide protestante. Cette revue de 28 pages est proposée sur [...]