L’Éco’Logis : habiter autrement

photos écologis

Un appartement écologique et pédagogique, à l’initiative des pouvoirs publics, a été créé à La Grand’Combe dans le Gard. Le SEP a été chargé de promouvoir cet appartement témoin, dont le but est de conseiller le grand public sur les gestes écologiques et économiques pour mieux vivre dans son logement.

Le Service Entraide Protestante (SEP), créé en 1987 par les membres de l’Eglise Protestante de La Grand’Combe, est une association à but non lucratif. Il vise à développer la solidarité et la citoyenneté pour lutter contre l’exclusion de toute personne, sans discrimination, avec la volonté d’agir pour que chacun retrouve autonomie, dignité et espoir.
L’association accueille, selon ses secteurs, enfants, parents, adultes en difficultés sociales, familiales, professionnelles. Jusqu’en septembre 2012, l’association a développé ses interventions dans les domaines suivants : l’enfance, la jeunesse et la parentalité ; l’insertion (action collective) ; et le logement (un hébergement temporaire « l’Etape » et une pension de famille « Le Figuier »).

Promouvoir le développement durable
Depuis fin 2012, le SEP a investi un nouvel axe : « développement durable ».
Face à la recrudescence de la précarité liée au logement sur le territoire, la Communauté de communes du Pays Grand’Combien, l’Agenda 21 et l’OPHLM de La Grand’Combe, ont initié la création de « l’Eco’Logis », un appartement écologique témoin, à La Grand’Combe, au sein d’un quartier prioritaire.
Notre association a été sollicitée pour promouvoir « l’Eco’Logis » et elle a, dans ce cadre, reçu un financement pour un poste de médiatrice sociale Environnement/ Habitat/Cadre de vie qui a débuté en septembre 2012. A ce titre elle assure les permanences de l’appartement témoin.

Sensibiliser au logement écologique et économique
A travers des aménagements, les dispositifs installés, les expériences proposées, « l’Eco’Logis » illustre les gestes simples contribuant à limiter les consommations d’eau, d’énergie et de déchets, au quotidien, et à prévenir les problèmes liés à la santé dans les habitations.
Outre l’objet environnemental visé, les aménagements présentés dans ce logement permettent aussi de réaliser de substantielles économies financières. Cet appartement est un lieu de lien social, d’animations et d’échanges, support à la transmission de messages et de propositions pour mieux habiter et investir son logement. In situ, la population, des professionnels, des acteurs locaux, de nombreux partenaires, mais également des groupes scolaires observent et testent des aménagements et des équipements simples à mettre en oeuvre dans le logement.
Des permanences à l’appartement témoin sont proposées, les lundis et mercredis de 13h30 à 16h30 ; le 3ème mercredi de chaque mois de 16h à 18h, ainsi que le 2ème jeudi de 9h à midi.

 

Pour plus de renseignements, contacter :

Mme Isabelle Séquier
SEP
3 rue Frugère
30110 La Grand’Combe
Tél. 04 66 54 82 56
Mail : sep.dev.durable@orange.fr

 

Isabelle Séquier
Médiatrice sociale du Service Entraide Protestante (SEP)

Source : Initiative, Proteste n°135, octobre 2013

 

Sur le même thème

Délit de solidarité : le guide

Le collectif Délinquants solidaires, est très impliquée, publie son guide sur le délit de solidarité. Un outil pour se mobiliser [...]

POURQUOI S’ABONNER A PROTESTE ?

Proteste est une revue trimestrielle, éditée par la Fédération de l’entraide protestante. Cette revue de 28 pages est proposée sur [...]