FEP - Fédération d'Entraide Protestante > Actualités > Actualités de la FEP > Communiqués de presse > Monalisa, une mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées

Monalisa, une mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées

Copyright Fondation Arc en ciel

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP), représentée par sa Commission nationale « Personnes âgées », est partie prenante du groupe de travail Monalisa, acronyme de Mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés. Ce collectif, piloté par l’association « les petits frères des Pauvres », est composé d’une trentaine d’associations et opérateurs publics et parapublics, tous déjà actifs dans le combat contre la solitude des âgés.

Cette mobilisation a été lancée par Michèle Delaunay, Ministre déléguée auprès de la Ministre des Affaires sociales et de la Santé chargée des personnes âgées et de l’autonomie, le 27 janvier dernier à Metz. À cette occasion, une charte a été signée comprenant certaines valeurs communes que devront partager tous les acteurs engagés sur le terrain. « L’exercice de l’altérité, l’ouverture aux autres et la rencontre des différences ont une fonction vitale constitutive de l’individu et indispensable à son épanouissement », stipule notamment cette charte.

Un isolement source de perte d’autonomie et de dépression
L’objectif est simple mais ambitieux : favoriser partout en France la création « d’équipes citoyennes » mobilisées contre l’isolement social des personnes âgées.
Dans le réseau de la FEP, nombreuses sont les associations qui mènent déjà des actions de lutte contre l’isolement des seniors. Les bénévoles des entraides de paroisse font des visites à domicile. Des associations gèrent des services d’aide à domicile pour favoriser l’autonomie des personnes et lutter contre leur isolement. Dans les établissements accueillant les personnes âgées dépendantes, des activités culturelles et en lien avec les familles ou la jeunesse visent à transformer les EHPAD en véritables lieux du vivre-ensemble. Pour un meilleur déploiement de ces initiatives en France, Monalisa veut harmoniser et coordonner les actions de lutte contre l’isolement des âgés déjà existantes pour les renforcer, permettre l’échange de bonnes pratiques et mieux promouvoir l’engagement bénévole. Grâce à cette action, des équipes citoyennes composées de bénévoles des différentes associations devraient se mobiliser partout en France pour sortir les âgés d’un isolement trop souvent source de perte d’autonomie et de dépression.
Dans un rapport remis à la Ministre en juillet, l’association « Les petits frères des Pauvres » estime à 1,2 million le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans en situation d’isolement relationnel. Et elle constate que cette solitude peut être un facteur majeur d’accélération de la perte d’autonomie.

 

Nicolas Derobert
Responable communication

Et aussi...

Sur le même thème

Délit de solidarité : le guide

Le collectif Délinquants solidaires, est très impliquée, publie son guide sur le délit de solidarité. Un outil pour se mobiliser [...]

POURQUOI S’ABONNER A PROTESTE ?

Proteste est une revue trimestrielle, éditée par la Fédération de l’entraide protestante. Cette revue de 28 pages est proposée sur [...]