L’hospitalité : accueillir et comprendre

VisuSoirées2_Le MansPage 19

Dans le cadre de la campagne nationale « L’hospitalité : une chance à saisir ! », la Fédération de l’Entraide Protestante organise dans différentes villes de France des soirées publiques de sensibilisation à l’accueil de l’étranger. Entre septembre et novembre, trois soirées organisées à Bayonne, à Lille puis au Mans ont rencontré un franc succès !

Le public, venu nombreux à chacune de ces occasions, a pu assister à l’intervention de personnalités engagées dans l’accueil et l’accompagnement des migrants.

À Bayonne
Ainsi, jeudi 25 septembre à Bayonne a eu lieu une soirée autour du thème « L’étranger : chance ou fardeau ? ». Angelina Peralva, sociologue et professeure à l’université de Toulouse Le Mirail, a abordé le thème de la condition de l’étranger en soulignant la difficulté de considérer l’accueil des étrangers comme pouvant être une chance dans un contexte de forte dramatisation de la présence étrangère. Puis Isabelle Larrouy, présidente de la Cimade région Sud-ouest, a rappelé que de nombreux textes internationaux protègent théoriquement les migrants contre toute violation de leurs droits fondamentaux : parmi ces droits figurent notamment le droit d’asile et le droit pour chacun de quitter tout pays, y compris le sien. Dans un troisième temps Nathalie Paquereau, théologienne, aumônier des prisons et assistante sociale, a proposé des éléments de réponse à la question « Hospitalité : une épreuve de l’autre ? » en s’appuyant sur les textes de la Bible où les migrations tiennent une place importante, puisque peuples et personnages bibliques sont souvent en déplacement, dans des migrations relues comme des étapes décisives de l’histoire de la relation de Dieu avec son peuple.

À Lille
Samedi 15 novembre à Lille, Olivier Brès, président de la Cimade Bordeaux, David Lacour, directeur de l’association Solid’R à Calais, Christian De La Roque, pasteur et représentant du centre de la réconciliation à Lille et Christophe Mariotte, représentant de l’Accueil durable ont ouvert la discussion autour du thème : « Hospitalité : j’ouvre la vitre… Oui ou non ? ». Après avoir analysé et démonté de façon factuelle les idées reçues sur l’immigration, les intervenants se sont intéressés à la pratique de l’hospitalité. Ils ont insisté sur le caractère unique et bouleversant de chaque situation. Il est important selon eux de ne pas être dans la compassion mais dans l’écoute et la bienveillance. De regarder l’autre comme il est, et non comme on voudrait qu’il soit.

Au Mans
Vendredi 21 novembre au Mans, le thème « L’hospitalité : choix ou nécessité ? » a été développé de façon différente par le biais du théâtre forum et la présence du groupe de musique « Shine ». Ce spectacle de théâtre interactif, basé sur une approche ludique et pédagogique, a parmi aux participants de se confronter ensemble aux difficultés rencontrées par les migrants et ainsi de faire émerger la parole par le biais du jeu théâtral. Suite à chaque scénette, des représentants d’associations (Ligue des Droits de l’Homme, Pastorale des migrants, Réseau Éducation Sans Frontière, Secours Catholique, Entraide protestante du Mans et un Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile) étaient présents afin de répondre aux questions et partager leur expérience du terrain.
Après des échanges avec la salle au cours desquels les auditeurs ont pu débattre et témoigner de leurs expériences, chaque soirée s’est conclue par un moment de convivialité qui a permis à tous de se rencontrer dans une ambiance chaleureuse.

Camille Lecorgne
Volontaire en service civique, mission « Accueil de l’étranger »

Source : Vie de la Fédération, Proteste n°140, décembre 2014

Sur le même thème

Délit de solidarité : le guide

Le collectif Délinquants solidaires, est très impliquée, publie son guide sur le délit de solidarité. Un outil pour se mobiliser [...]

POURQUOI S’ABONNER A PROTESTE ?

Proteste est une revue trimestrielle, éditée par la Fédération de l’entraide protestante. Cette revue de 28 pages est proposée sur [...]

Agir dans et sur la crise

Depuis 2010, les Journées annuelles de la FEP ont analysé les manifestations de la crise, la posture des associations entre résistance et [...]