Migrant, réfugié, exilé ?

La question migratoire est complexe et les mots pour en parler sont parfois confondus. Petit rappel lexicologique...

Migrant
Désigne une personne qui quitte son pays d’origine pour venir s’installer durablement dans un pays dont elle n’a pas la nationalité. Par opposition aux réfugiés et aux demandeurs d’asile qui fuient leur pays pour des raisons politiques, les migrants s’exilent plutôt pour des raisons économiques ou familiales.

Réfugié
Désigne une personne à qui est accordée une protection, en raison des risques de persécution qu’elle encourt dans son pays d’origine à cause de son appartenance à un groupe ethnique ou social, de sa religion, de sa nationalité ou de ses opinions politiques.

Exilé
Désigne une personne contrainte de vivre hors de sa patrie pour survivre ou fuir des persécutions. Il englobe les migrants et les réfugiés.

Sarah Belaïsch,
Responsable des commissions et des actions à la Cimade

Sur le même thème