octobre 2018

Consultation citoyenne : comment mieux prendre soin de nos ainés ?

La France compte 1,5 million de personnes de 85 ans et plus et celles-ci seront 4,8 millions en 2050. Serons-nous capables d’apporter une qualité de vie digne à nos aînés-ées en les aidant à la prise en charge de la perte d’autonomie ? Le ministère des Solidarités et de la Santé vient de lancer une consultation nationale « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? ». Jusqu’au 9 décembre 2018, les citoyens-nes sont invités-ées à donner leur avis. Chaque Français-se pourra exprimer son avis en ligne sur un site dédié à l’adresse suivante : http://grande-consultation-aines.make.org/ . Ce site permet […]

Marche arrière dans la loi de finance : le crédit d’impôt pour l’aide aux réfugiés est abandonné

Hier encore la FEP se réjouissait de l’adoption de l’amendement instaurant un crédit d’impôt pour les particuliers, accueillant chez eux des réfugiés en situation régulière. L’amendement proposait d’établir un crédit d’impôt de cinq euros par nuitée pour les hébergeurs, dans la limite de 1 500 euros par an. Un geste qui se voulait plus symbolique qu’un réel avantage financier pour les familles d’accueils. La mesure, adoptée par les députés contre l’avis du gouvernement, ne figurera finalement pas dans la loi de finances 2019. La FEP regrette cette annulation dans la loi de finance.

L’Assemblée instaure un crédit d’impôt pour ceux qui hébergent des réfugiés

Quand une bonne nouvelle arrive, il faut s’en réjouir…  Mercredi 17 octobre, les députés ont adopté un amendement instaurant un crédit d’impôt pour les particuliers, accueillant chez eux des réfugiés en situation régulière. L’amendement propose d’établir un crédit d’impôt de cinq euros par nuitée pour les hébergeurs, dans la limite de 1 500 euros par an. La Fédération de l’Entraide Protestante est critique sur la loi d’asile et d’immigration, son engagement pour l’accueil et le plaidoyer intense qu’elle a mené trouve dans cette action, une reconnaissance méritée. Dans une Europe ou de nombreux pays incitent à la fermeture des frontières, nous sommes heureux […]